Parce que c’est ça !

stéréotype genre fille princesse forte
stéréotype genre fille princesse forte
stéréotype genre fille princesse forte

Un jour elle comprendra… J’espère ! ^^’

11 Oct. 2021

La vie

Voir aussi :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 commentaires

  • Percylegallois

    Tu devrais lui montrer la série She-ra et les princesse au pouvoir, c’est rempli de meufs badass

  • Mikikhaleesi

    Ca peut être rassurant de mettre les choses dans des petites cases « parce que c’est comme ça »… mais c’est réducteur… je pense qu’un jour, elle comprendra! Mes enfants (9 et 12 ans) aiment beaucoup tes BD et relisent celles d’Erika avec beaucoup de plaisir : je pense qu’ils seront des gens ouverts et tolérants, (même si parfois j’ai aussi envie de me taper la tête contre les murs parce que forcément, ils en font aussi de belles).

  • Luxy

    Tu as raison. Continue à faire rêver les jeunes, architecte 😉

  • Nono

    En même temps, si c’est son rêve d’être la princesse qui est secouru par le prince… Qui suis-je pour juger ?
    L’important, c’est qu’elle ait le choix de construire ses rêves.

  • Ça me fait penser à une copine que je pensais vachement plus moderne dans l’esprit.
    Pour un Inktober, sur le thème « Armure », j’ai dessiné une chevaleresse qui sauvait un prince apeuré.
    La dite copine m’a sortie tous les clichés possibles :
    « -Halala, elle est grosse !
    – Heu non, elle porte une armure d’une 20aine de kg, donc elle est forte ! »
    – Oui mais franchement, elle ne fait pas vraiment fille, les filles ne portaient pas d’armure à l’époque !
    – Heuuuu… C’est un dessin de fantasy, donc oui, je peux être d’accord que les montres violets n’existaient pas, mais que c’était le cas pour les chevaleresses, pas d’accord, il y en avait plein dont la plus célèbre… Jeanne d’Arc ! »

    C’était lunaire comme conversation 😀

    D’ailleurs, petit podcast de France Culture de début septembre sur le sujet :
    https://www.franceculture.fr/histoire/les-chevaleresses-de-la-gloire-a-loubli

    🙂

  • Franck

    Merci pour cette histoire!

    Je vais la partager autour de moi ^^

    Et je sentirai peut-être un peu moins seul quand je suis tout content d’entendre ma fille me dire que « c’est nul si quand je fais la visite je dois être en princesse! Je peux avoir une épée et être princesse ! ».

  • Celira

    Contexte : pendant que je coiffe les cheveux longs de Crevette, 4 ans et demi, je lui lis un livre.
    La semaine dernière, en pleine séance de tressage :
    « – Maman, le livre est fini, je vais en chercher un autre. »
    Moi, les mains pleines de mèches savamment séparées, 3 élastiques en équilibre instable accrochés au petit doigt, le peigne entre les dents :
    « Euh, là non, pas maintenant. Et si je racontais une histoire ?
    – Oui ! Avec une princesse !
    – Euh… oui, donc il était une fois une princesse qui s’appelait euh… Erica ! voilà, elle s’appelait Erica, et elle était très forte… et elle avait une grande épée… et elle voulait devenir reine… »