Freelance = glandeur ??

275ok

14 Juil. 2015

La vie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

48 commentaires

  • Simon

    Mentalité française de base, c’est un classique, à tel point que je pense que ça fait partie intégrante du folklore maintenant ^^ au même titre que les prof qui glande rien ou autre métier qui attire jalousie et convoitise de la part des employé de bureaux &co en mode métro/boulot/dodo

  • Deborah Pahl

    C’est un peu pareil pour le télétravail

  • Doctrine

    Heuuu les Français n’ont rien à voir dans l’histoire Simon ^^””” , c’est plutôt la mentalité des gens jaloux , jaloux de pas pouvoir bosser chez sois et d’être obligés de se taper les bouchons tous les matin x)

  • Héhé. Notre lot quotidien. T’inquiète pas, un jour on dominera le monde! \o/

  • Heee oui jammy !
    C’est dingue quand même, on imagine pas que 80% des jobs de bureau peuvent se faire a la maison sans problème, surtout maintenant qu’on a un internet relativement fiable.
    Ça resolverait d’un coup la pollution des routes avec bien moins de gens qui feraient leur trajet maison boulot tous les jours, et ça éviterait d’avoir des habitations vides toute la journée, résolvant du même coup le prix des habitation qui baisserait de moitié. Fabuleux non ? C’est juste une question de mentalité, parce que techniquement on a tout ce qu’il faut.
    C’était un message d’un developpeur web freelance, dessineux parfois.
    Courage, ça vaut le coup yatuu !

    • Simon

      Ça ce fait de plus en plus au USA le modèle que tu décris, 1 journée par semaine au bureau pour mettre en place ce qu’il faut faire pendant la semaine et vérifier le travail effectué durant la semaine précédente.
      Mais en France les préjugés sont tellement tenace que ça vas mettre du temps à évoluer

    • Percylegallois

      Ouais, bonne idée (par contre ça ferait raler les restaurateurs qui du coup ne pourraient plus avoir des cohortes d’employés venus dépenser un ticket resto dans un malheureux sandwich tout sec à midi)

  • mavhoc

    Je vois beaucoup de gens qui disent “c’est la mentalité française” et notamment qu’aux USA ça ne se fait pas ainsi. Or, je ne suis pas sur qu’opposé un pays à un autre permette d’affirmer que la mentalité est typiquement française.
    J’avoue être totalement ignorant sur cette question mais qu’en est-il de l’image sociale des freelance et autres travailleurs à la maison en Allemagne, en Angleterre, en Italie, en Russie ou en Pologne ? Je ne parle même pas du Japon où là je présume que c’est clairement pas toléré ?

    Si la différence ne venait pas de la culture française qui serait plus fermée, mais simplement de la culture américaine plus ouverte sur le travail ?
    Je pose la question car je suis totalement ignare sur la question, donc si quelqu’un sait, autant qu’il partage 🙂

    Au demeurant, je pense pas que supprimer le travail en bureau serait une bonne chose : le travail est également vecteur de lien social. On a tendance à l’oublier mais c’est essentiel à la vie en communauté et à l’épanouissement personnel. Je sais qu’aujourd’hui on aurait tendance à dire l’inverse, mais pour la grande majorité des gens travailler tout seul serait plus néfaste que bon.

    Sur ces petites paroles, je retourne bosser … Chez moi justement 😀

    • Simon

      Je plaisante en parlant de Folklore français basé sur une fermeture d’esprit total (encore que … ^^).
      Mais il faut avouer qu’on est très en retard, comparé aux états unis mais aussi à nos voisins, qui ont une vision plus ouverte du travail et dans un même temps plus pragmatique ( je ne parlerais pas du japon ou le travail et autant vois plus important que son cercle familiale).

      La mentalité française est assez particulière quand même, on jalouse et on ridiculise la réussite, sortir des sentier battus est d’un parcours normal est fortement déconseillé, et pour peu que l’on ai des avantages que les autres n’ont pas dans son travail on devient une sorte de “faux travailleur” fainéant et j’en passe.

      Après je râle pas hein, cela me fait surtout beaucoup sourire, au final j’ai parfois l’impression de n’avoir jamais quitter la cours de l’école, les règles du jeu ont un peu changés, mais pas tant que ça.
      Il y a et il y auras toujours les même jalousies, rivalité &co 😉

    • Félix

      Il y a une solution à ça aussi, qui permet aussi de résoudre le problème de la séparation maison/boulot : les espaces de travail collaboratifs. Au lieu d’aller dans les locaux de ta boite à une heure de métro les gens se regroupent à la façon des ateliers d’artistes, en fonction de là où tu vis.
      Du coup au lieu de faire une heure de métro pour aller bosser avec des gens que tu ne choisis pas, tu fais 10mn de vélo pour aller travailler avec des gens “interchangeables” en cas de problèmes 🙂

    • bousk

      Sisi c’est très franco-français comme mentalité.
      Il faut faire plus d’heures (que son chef en particulier), arriver avant lui, repartir après.. Être présent.
      Même si tu ne fais rien, de toutes façons au bout d’un moment t’as plus rien a faire, mais faut faire du présentiel.
      Ainsi tu es catégorisé comme un bon élément, travailleur, motivé. Il faut être overvooke, ne pas un créneau libre dans son planning pour pouvoir caler cette centième mytho-réunion que tes chefs trouvent super importantes, et se fera donc a 20h le soir parce que vous restez pour la faire en tant qu’employé motivé et travailleur!

      Les cravateux qui servent de patron n’y connaissent rien, ils ne voient que le nombre d’heure.

      C’est la différence entre un bon et un mauvais commercial : le bon il te fera croire qu’avec 9 femmes il te créé un bébé en 1 mois!

  • Fred

    Les gens….

    A partir du moment que tu sors du “modèle ou schéma sociétal”, y a plus rien qui vas…

    On le vois sous différentes positions comme ton histoire…et à chaque fois on en vient au jugement, du style “ce n’est pas normal”…

    Cela devient lourd…j’appelle ces gens les “trouillards normatifs”…

    Te laisse pas impressionnée, au moins, tu vis vraiment ta vie comme tu le souhaites !

  • Cette article me rappelle tristement un autre post que tu as fais où une ancienne prof te dis de revenir la voir quand tu auras un vrai métier parce que tu es en free-lance…
    C’est vraiment dommage que les gens se permettent de rabaisser les autres comme ça…

  • Ahahah tu m’as fait trop rire !!! C’est tellement vrai ! Je teste ce nouveau statut depuis peu de mois, mais ce qui me dérange le plus, c’est les gens qui pensent pouvoir passer à n’importe quel moment de la journée parce que t’es chez toi. Bah oui, mais non ! on bosse ! Quant à ceux qui pensent qu’un métier créatif n’est pas un “vrai métier”…
    Je découvre ton blog, bravo !

  • Maryline

    C’est à se demander si les gens sont bêtes où s’ils le font exprès.
    Ils sont bien contents de lire tes BD, faudrait pas hésiter à le leur rappeler 😉

  • Je te comprends tellement! Je travaille de chez moi aussi et quand on me voit sur le pc, on croit que je glande mais non b*rdel, le pc, ça ne sert pas qu’à traîner sur les réseaux sociaux!

  • Idem, je connais et me reconnais dans ton poste.
    Même à son entourage proche, c’est parfois difficile de faire comprendre qu’artiste freelance ne rime pas avec glandeur.
    Pour les gens, on ne fout rien et on a la belle vie… Si seulement! ^^

  • Coucou!

    Mais tu es une glandeuse! =p. Tu as pas compris, là ou les gens sont méritant ce n’est pas d’être “loin” de chez soi mais de devoir supporter les transports en commun (oui, un bouchon de voiture est un transport en commun! =p). C’est ça qui augmente le niveau, qui nous fait dire “on l’a fait!”.
    Bon fini la bêtise, sinon, par rapport à certains commentaires, je dis non non et re-non au travail à domicile pour tous le monde! Déjà qu’on bouge pas des masses, mais si en plus on reste bosser chez soi… Parce que oui les US sont “en avance” sur l’utilisation d’internet pour le boulot à domicile, mais je vous rappelle aussi qu’ils sont méga en avance sur l’obésité aussi!
    Parce quelqu’un qui sort du boulot, pour un peu, va se motiver pour marcher en ville faire un achat ou autre avant de rentrer, il va bouger, quand on est chez soi, on a tendance à ne plus sortir, faire le déplacement pour une bricole, merci bien! (ce n’est pas le cas de tout le monde, mais c’est une majorité!).
    Et puis, le côté social aussi, moins de rencontre (bah, plus de collègue de bureau, pas de rencontre dans la rue etc). Ça joue aussi!
    Pour le moment, les freelance, et autre personne travaillant à domicile sont généralement des gens qui vont aussi tendance à avoir à bouger et faire des rencontres pour leur boulots, donc ça. Par contre la petite secrétaire de l’usine qui fabrique des gobelet en plastique, tout de suite je suis moins sure de sa vie sociale si elle travaille à domicile.
    Arrêter de mettre sur un piédestal les US, c’est méga ridicule.
    Voili voilou! Si tu veux Yatuu, j’ai une tablette qui marche pas, je te la prête pour frapper les autres! =p
    Bisous!

  • J’adore ton dessin tellement réaliste, je dois avouer que j’ai été obligé de rire.
    Bisous et surtout bonne journée à “glander” chez toi 🙂

  • C’est tellement énervant … Ici c’est mon chéri qui se prend régulièrement des remarques, je crois qu’il s’en fiche un peu et il a bien raison, mais moi à sa place ça me ferait péter un câble. Quant à moi, pas plus tard qu’hier je me suis fais taxer de “branleuse” par … mon meilleur ami (ça fait toujours plaisir …), sous prétexte que je suis en vacances scolaires (je travaille dans une école primaire). Ça m’insupporte ! Ce n’est pas parce qu’on ne travaille pas qu’on ne fout “rien” … Et puis, c’est un choix, voilà ! Avec ce que ça comporte d’inconvénients (financiers, notamment ..!). Les gens sont probablement jaloux, ils crèveraient d’envie d’être à notre place. Sinon, pourquoi se permettraient-ils ce genre de remarque blessantes/blasantes ?.. Allez, courage ! Bises ! Angélique

  • Comme je te comprends … les gens ne se rendent pas compte u_u

  • Je crois que c’est surtout parce que les salariés sont jaloux, c’est d’ailleurs pourquoi je fais parfois ce genre de commentaires à mon compagnon qui travaille à la maison … mais bosse beaucoup plus que 35 heures!

  • Tu m’as bien fait rigoler !! Moi j’ai la même version “mère au foyer”… C’est stupide et lassant. Y’ aura toujours des cons alors vis ta vie et c’est tout.

  • Ahhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh!!!!
    Mais c’est moi que tu as dessiné!!! MDR!
    Le pire c’est travailler de la maison pour faire des “Dessins”…
    Comment dire là en fait t’es juste une glandeuse qui a un hobby et qui n’est pas foutu de trouver un travail normal!
    C’est du quotidien pour moi …
    “Mais tu cherches du travaille en même temps???” Heu bah non je compte pas cumuler en fait…
    “Mais tu vas faire comment après? ” Heu quelle est la question???
    Et j’en passe… voilà comment des fois j’ai juste envie de répondre FUCKKKKKKKKK!!!
    Et oui dessiner est un métier bande d’inculte!
    Et les clients qui pensent aussi que tu dessines gratos dans ta maison pour faire plaisir aux autres … on en parle ??? http://lapresquenormale.com/freelance-ne-veut-pas-dire-free/
    Bon courage dans cette vie que nombreux jalousent !!! La vie Freeeeeeeee 😛

  • J’ai travaillé plus de 4 ans de chez moi pour monter ma boite. C’est un travail de long haleine que d’expliquer qu’on travaille vraiment de chez soi. Du coup, y a des trucs à ne surtout pas dire, du genre, j’ai fait une sieste le midi, je vais courir en pleine après midi ou encore j’ai fait la grasse matinée…

  • Hello,

    Disons qu’aujourd’hui il y a une explosion du marché des freelance et il est vrai que pour un client, un prestataire qui travaille depuis chez lui n’est pas forcément un gage de sécurité, ce qui peut se comprendre, car la mise en avant de l’entreprise est moins officielle.

    De mon côté j’ai fait le choix d’avoir mon bureau à l’externe, une adresse fixe officielle pour l’entreprise, c’est beaucoup plus crédible et plus rassurant pour le client, surtout s’il vient sur place.

    Mais cela dépendra aussi du choix de chacun 😉

  • Benjamin

    Comme l’a dit Angélique, les métiers de l’éducation souffrent aussi de cette brimade, et ce depuis des décennies. Deux petites techniques personnelles pour permettre de s’en tirer :
    – La première, très célèbre et qui a fait ses preuves : “Pourquoi tu ne le fais pas aussi ?” On vous renverra alors tous les inconvénients de cette méthode (sociabilité réduite, difficulté des relations avec les enfants dans mon cas, etc…), voire même ceux auxquels on ne pense pas immédiatement (barrière difficile entre la vie privée et le travail). Mais certains vous lâcheront malgré tout ce petit agaçant : “Mais tu as quand même de la chance, avoue !”
    – Si vous avez beaucoup de travail et qu’un repas de famille improvisé se profile… Eh bien au lieu de refuser, venez avec votre travail et faîtes-le aux yeux de tous pendant l’après-midi ! (J’ai fait ça une fois, mes beaux parents ont enfin compris que j’avais beaucoup de travail.)

  • Je me reconnais exactement dans ces illustrations :@ Parfois c’est difficile de se retenir mais bon, on va pas casser nos outils de travail et leur faire le plaisir d’être en vacances forcées non ?! ^^
    En tout cas merci, tu m’as fait sourire !

  • MamzelleLilou

    Hihi complètement ça! Et depuis 6 mois j’entends “Au moins toi tu n’as pas eu de soucis pour ton congé parental!” Mais quel congé parental bordel???????????????????????? Euh bah non, je bosse et j’élève mon fils de 6 mois en simultanée et c’est pas une sinécure non plus! Mais c’est pas grave parce que j’ai pas un vrai métier donc c’est pas comme si …

    Non je ne sature pas! 🙂 Haut les coeurs comme on dit! Et longue vie au freelance!

  • c’est une tres jolie histoire mais ça reste une histoire
    ce n’est pas une honte de ne rien faire 🙂
    <3

  • Fei

    Olalah c’est tellement ca haha! Je me suis mis en freelance que depuis quelques mois et quand les gens l’apprennent on dirait que je leur dis que je suis en vacances! AAARRRG!

  • yosh_y

    J’étais dans cette situation la semaine dernière avec en prime :
    “freelance = chomage, toussa toussa + tu profites de la société et des aides sociales”

  • On avait dit PAS LA TABLETTE ! mdr

    Les gens ont en effet tendance à oublier qu’être son propre patron, travailler chez soit et créer son entreprise reste très exigent et très dur moralement. D’ailleurs beaucoup de personnes ne pourraient pas le faire, car ils ne supporteraient pas !

    Alors bon courage à tous ceux dans ce cas
    Take care and make business 😉

  • Je me reconnais graaave dans cette petite illu… Presque 6 ans que je suis freelance et que j’entends des “ça va, c’est pas trop dur financièrement ?” ou encore “tu peux faire le ménage ET t’occuper des enfants ET travailler en même temps, tu bosses de la maison !!!”…
    Allez go go team hibou… J’ai écrit 2 articles sur mon blog sur le fait d’être freelance pour les mentalités changent… mais y a encore du boulot…

  • J’ai découvert ton blog hier grâce YesWeBlog, et je dois avouer que j’en suis bien content, c’est une pure merveille, tu dessines bien et c’est toujours drolissime et mignon.

    Et c’est vrai que le statut d’auto entrepreneur est souvent mal interprété, où serait des gens jaloux feignant de ne pas comprendre ?! ^^

    En tout cas je te souhaite de nous faire encore plein de jolis dessins. Parfois j’aimerai savoir dessiner pour passer un message plutôt qu’un paragraphe entier.

    Et je m’abonne, alors à bientôt ! 😉

  • Oh oui que je comprend! Les gens ont du mal à comprendre qu’on a tout autant besoin qu’un salarié de temps pour travailler et que si on est chez nous à l’ordinateur, c’est pas parce qu’on s’ennuie, c’est qu’on a du boulot!
    Très drôle ton illustration 🙂

  • Je crois que ce genre de remarque est typique lorsque l’on travaille de chez soit. Comme cela a été dit plus haut, c’est la jalousie qui pousse a ce genre de taquinerie. Ceci dit, dès que l’on met en avant tous les avantages que ce mode de travail apporte, les commentaires cessent rapidement 🙂

    Je découvre tout juste ton travail, j’aime beaucoup, tu as gagnée un nouveau lecteur !

  • Travailler chez soi c’est juste HORRIBLE! On ne voit PERSONNE, les collègues qui sont au bureau ne voient pas qu’en fait, faute de copains pour discuter, ben vous bossez tout le temps, de 8h à 20h! Et quand tes seuls contacts sont un ado qui râle et son père qui ne veut pas qu’on lui parle, parce qu’il a bossé, lui, il y a de quoi avoir envie de se jeter par la fenêtre. Je suis freelance depuis février … je trouve déjà le temps looooooong!

  • Je connais aussi ^^’
    C’est dit ou sous-entendu à chaque fois. Fatiguant !

  • Une fan, L~

    C’est tellement ça ! En France, si tu bosses chez toi, ou que ton travail est une de tes passions (genre être illustratrice), direct t’es mal vu, pour les gens tu glandes rien, t’es au chômage ‘-‘
    Maliki à d’ailleurs fait un stream sur ça :3
    Bisous