Fichues règles

Je dis ça mais moi non plus j’étais pas super à l’aise puis je me suis posée des questions. Pourquoi avoir honte d’un truc aussi naturel ? Pourquoi s’en cacher ? On devrait pourvoir aborder le sujet sans être gênée en fait, on est quand même des millions à être concernées ^^’

.
D’ailleurs en parlant de dédicace, je rappelle que je serai à ST Malo au festival Quai des bulles cette semaine  (25, 26, 27 octobre) !
Le livre Erika et les princes en détresse sera en vente ainsi que les goodies ^^

.

.

Ce weekend j’ai terminé la carte postale du mois ! 🎃

Dispo jusqu’au 31 octobre minuit sur ma page tipeee : tipeee.com/yatuu

21 Oct. 2019

La vie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

29 commentaires

  • Licania

    « on est quand même des millions à être concernées »

    3.6 milliards je dirais même :p

    (et le titre j’ai pas pensé à ça au début me suis dis, tient y a une règle sur un site / logiciel qui la fait chier…. Ah non ces règles là !)

    Et clairement c’est un sujet qui ne devrait pas être tabou.

    et sinon pour la carte postale j’ai preque envie de faire un detournement en mode « cerrvvveauxxxxxx » et mettre l’intérieur de la citrouille en rouge et blanc en neige avec les yeux injectés de sang :p

  • Naadrezine

    Bonne question, et n’étant pas concerné par le sujet j’avoue que je n’y ai jamais prêté attention.
    J’aurais envie de dire que c’est le vestige d’habitudes qui n’ont plus lieu d’être mais qui ont du mal a passer. Sexe = mal (selon certaines religions) + sang = mal aussi. Donc logiquement les règles c’est mal?
    Mes connaissances en histoire sont un peu flou mais il me semble qu’a une époque les saignées étaient pratiquées en médecine pour faire « sortir le diable du corps » parce que le sang c’est rouge, donc la couleur du diable et si on l’enlève alors le patient ira mieux… Des génies nos ancêtres… Mais si on suit cette logique alors le côté règles = sale a du sens.
    Bon maintenant on a compris que c’était normal mais une logique âgée de 2ooo ans ça doit être galère à effacer…
    Peut-être que quelqu’un aura un avis plus éclairé que le mien?

    • Illyria

      Lis le livre Le grand mystère des règles de Jack Parker et tu auras les réponses à tes questions 🙂

    • C’est une logique beaucoup plus récente que 2 000 ans ! Quand on se penche sur l’histoire des règles on voit que c’est compliqué encore au XXème siècle et si je dis pas de connerie le tampon est inventé (ou plutôt réinventé puisqu’il existait en quelques sortes dans l’Antiquité) autour des années 1970.

      • Naadrezine

        Merci pour la ref Illyria, j’irais jeter un oeil avec plaisir 🙂
        Enitourenef : Plus récente que 2ooo ans? Il n’y aurait aucun tabou sur les règles ou le sexe en général avant le moyen age?
        Rien a voir mais j’ai profité de ton com pour aller faire un tour sur ton blog. Tes photos sont superbe!

  • Aerinn

    Haha, c’était très drôle XD
    Perso je n’ai jamais eu aucun tabou avec ça, comme dans ma famille ça ne l’est pas, j’ai mis du temps à comprendre que ça gênait certaines personnes.
    Mais j’en parle quand même avec tout le monde sans aucune censure, je vois de moins en moins de personnes gênées de parler de ça, ça fait plaisir ^o^

    Justement à Paris Manga j’ai eu mon 1er jour de règles aussi, et j’ai eu une discussion très animée avec une lectrice qui était dans le même cas que toi, elle avait dû courir partout dans le festival pour demander des serviettes XD Du coup on s’est mis à en parler avec d’autres personnes, c’était super sympa haha ^^

  • Aodrenn

    Je suis tellement d’accord, on devrait pouvoir en parler sans que ce soit tabou T-T

  • BRESSET

    J’ai adoré le : « t’en veux combien… ? ».

  • Gkryth

    Non, pas autant, car il faut compter les femmes ménopausées et celles qui n’ont pas encore leurs règles.

  • B. DE CECCO

    Moi j’arrive à prévoir mes règles, quand je sens mes ovules, comment dire… arriver à la date d’expiration – je peux en sentir un remonter de l’ovaire à la trompe de Fallope ; c’est pas des blagues !

  • Stef

    ahaha, j’ai bien rigolé (je ne devrais pas te lire au bureau, planquée derrière mon écran, à rire toute seule :D)

    En tout cas, ça me fait sourire car ce strip tombe juste au moment où je m’essaie aux serviettes réutilisables (oui, soyons sans taboo, je l’ai juste trop été moi aussi sur ce sujet dans le passé). Et bien, je conseille, c’est confortable et comme je suis sensible aux déchets que ça créé, je suis ravie de cette alternative 🙂

    • Oui moi aussi j’y suis passé aux serviettes reutilisables! J’ai rajouté une culotte de règles aussi (pour être sûre à 2000% qu’il n’y aura pas de fuite) ça m’a changé la vie !!

  • Helena

    Hahaha trafique de protections !

    J’avoue que j’ai encore du mal à en parler avec les gens sans problème, avec mon copain ou même avec les filles qui pourtant sont dans le même cas que moi, je me sens même gênée parfois quand je dois demander une serviette à une collègue 🙂 il y a aussi quand tu as les douleurs qui vont avec et qui te rendent complètement morte, les gens s’en rendent compte et quand ils te demandent ce que tu as, tu oses pas dire que c’est à cause de ça ^^

  • Zika

    Ca me fait penser à la pub « Je ris, je pleure, j’ai des fuites urinaires » XD Perso je n’ai aucun problème à entendre une fille parler de ses règles et chercher du SPASFON (par contre si elle me parle de ses fuites urinaires je ne sais pas comment je réagirais…) ^^’

  • Yasmine

    Tu m’étonnes genre ça doit etre trop chiant (moi je les aies pas encore ca va ) mais ça doit etre tellement chiant ds des situations pareilles -_-!! Et ca ne devrait meme pas etre un sujet tabou car quad t adulte genre ben tu sais que les femmes les ont et franchment je comprends pas…
    Sinon super strip et j’adore ta carte <3

    • Oui, quand t’es adulte tu sais que les femmes les ont, sauf que les sociologues ont constaté en entretien qu’en fait il y a des mères qui disent au jeunes filles de pas laisser traîner leurs serviettes dans la salle de bain, de ne laisser aucune trace de leur passage, parce que derrière y a le frère qui pourrait passer. Et donc même si tu sais eh ben t’es quand même gêné au final puisque tu n’as pas été confronté aux règles et que ça reste mystérieux et un « trucs de gonzesses ».

  • Hubert

    Des millions! des millions… vous êtes charmante mais voyez déjà combien ça fait 1 million, yatuu?

    • Floppy

      Hubert, au 1er janvier 2019, il y avait 16 714 377 femmes en France qui avait entre 15 et 55 ans et donc en âge s’avoir leur règles.
      Presque 17 fucking millions!
      (Source Insee)

  • C’est naturel, oui, mais pendant très longtemps on a cru que les règles étaient magiques et douées de pouvoir de destruction. Celui qui m’a le plus frappé c’est une croyance médiévale selon laquelle qui prend un bain dans des règles meurt (déjà faut avoir l’idée de remplir une baignoire…). Et donc, si c’est magique et que c’est sale, il ne faut pas en parler. D’ailleurs, il y a même eu une époque (à la charnière du XVIIIème et du XIXème si je ne me trompe pas) où on pensait que les règles étaient sales, avec des pouvoirs magiques, etc. mais en même temps qu’elles servaient à la santé des femmes et au bon fonctionnement du corps, ce qui est complètement ambivalent… mais c’est drôle que tu en parles parce que j’avais prévu d’écrire un article dans pas très longtemps !

  • Marion

    Ha ces fichues règles… qui arrivent toujours quand ce n’est pas le moment ! Il y aurait effectivement beaucoup à dire dessus.
    Tiens ça m’inspire une réflexion, dans le monde d’Erika où les femmes sont le sexe fort, est-ce que les règles seraient quelque chose de valorisé ?
    lol dans notre société, si c’était les hommes qui avaient leurs règles, je suis sûre que ce serait un de leurs sujets de conversation favoris !

  • MacGivre

    Comment ça tabou ? Oo
    C’est un truc naturel qu’on ne peut pas empêcher, je ne vois pas où est le tabou là-dedans…
    Tu voulais dire dans le même genre qu’on ne parle pas de la chiasse ?
    Qu’on ne dit pas aux gens qu’ils ont de la bouffe autour de la bouche ?

    Ou tu confonds tabou et « avoir la honte » (alors qu’il n’y en a pas, puisque comme je l’ai dit c’est na.tu.rel).

    Franchement, je ne vois pas en quoi les règles serait tabou :/

    (oui, je suis un mâle, je ne sais pas ce que c’est).

    • Oui les règles c’est encore un sujet tabou pour beaucoup de personnes (voir le strip) alors que ça ne devrait pas, oui on est d’accord là-dessus.

    • cel

      ce n’est pas une question de voir ou comprendre pourquoi, c’est juste un fait. Les règles sont tabou. c’est tout et c’est dommage.

  • Mikikhaleesi

    Rhoo, je ne pensais pas que c’était encore à ce point…!
    Avec mes collègues, on a ajouté des serviettes à la trousse de secours du boulot, au cas où (milieu scolaire).
    Moi j’en utilise plus…cup+culotte de règles, ici. D’ailleurs en ce moment, c’est le gros jour et ça remplit assez vite la cup, alors je suis bien contente d’avoir la culotte en soutien logistique, ça évite des lessives casse-pieds de culottes et pantalons!

    Bon par contre, j’ai toujours une cup de secours dans le sac et une culotte prête au cas où y aurait un bug dans le timing. Ca oblige à être prévoyante sous peine de devoir racheter de ces serviettes jetables si désagréables (><) mais c'est clair que le réutilisable c'est vachement plus compliqué à prêter…!!

  • Amine F.B

    Je trouve ça étrange.
    Pas que les règles soient tabou, ni que les gens essayent de lever se tabou, mais qu’il y ait beaucoup d’élément du même registre qui soit aussi tabous et dont on ne parle pas.
    C’est le cas pour la diarrhée, les fuites urinaires, ou le fait de faire caca dans un lieu publique
    Maintenant, je réalise peut-être pas si le niveau de tabou est comparable, n’étant pas directement concerné