Des relous partout !!

drague urbaine harcèlement de rue

Share Button

51 Comments

  1. oO le choc quoi et bientôt il nous dirons « bah ouai mais fallait pas être une fille!!  » –* nan mais la haine quoi!!!!

    Sinon j’adore ton strip :D

  2. Et après, on nous dit que tout va bien dans le meilleur des mondes :D

    Ce genre de situation arrive malheureusement trop souvent : l’égalité de traitement n’est qu’un doux rêve. Ou même, juste, la courtoisie, la politesse le savoir-vivre.

    Chivalry is dead.

  3. Bon sang c’est tellement lamentable…
    Et le jour où ils réinstaureront l’uniforme à l’école, nous les filles on portera quoi ? Des tenues d’astronautes ?

  4. C’est juste dégueulasse pour elle. J’espère qu’elle s’est rétablie et qu’on lui a rendu justice ! ( btw, je suis un mec et il ne me passerais jamais par la tête de sortir cette « excuse », y a vraiment que les abrutis de la pire espèce pour sortir ce genre de conneries. Courage ! )

  5. Sérieux…honteux!
    Dire que le prof de Self défense d’une amie (ancien flic le prof) lui a conseillé en cours qu’au moindre problème: tenter de taper où ça fait mal et de s’enfuir en courant. Et de ne pas hésiter à faire intervenir la police ils étaient là pour ça…
    Foutage de gueule en résumé…
    Après c’est comme tout je pense que chez les flics y a des connards comme des mecs bien c’est comme partout :( Mais ce genre de propos dans un commissariat c’est vraiment inadmissible à mes yeux!
    On ira jamais dire à un vendeur de bijoux qui vient de se faire cambrioler « ah mais fallait pas vendre de bijoux mon bon m’sieur! » alors juste…dafuck?

  6. Ceci est du harcèlement, et d’ailleurs il y a de plus en plus de sites et de clips qui dénoncent ces attitudes.
    Dont un tumblr que j’aimerai partager: http://projetcrocodiles.tumblr.com/

    PS: J’adore Yatuu

  7. Il m’est arrivé exactement la même chose il y a 2 semaines! J’ai heureusement pu semer le mec qui me courrait auprès (je lui ai fait un doigt d’honneur car il n’avait pas regardé en traversant la piste cyclable, et qu’il m’avait insulté car je l’avais prévenu en sonnant). Heureusement pour moi, le mec était en tongs…sans cela, j’e me serais faite agressée en pleine journée…j’ai eu une de ces peurs! Je me suis jurée de ne plus faire ce type de geste en pleine rue…car les fous sont partout et qu’ils peuvent vous prendre votre vie en un rien de temps! Malheureusement il faut encore une fois se taire, car c’est en commençant à discuter que les problèmes commencent…je m’en suis rendue compte en arrivant à Paris…il y a tant de monde à changer…tant d’incivisme et de non respect sur cette Terre…

  8. c’est incroyablement dur.
    excellent travail.

  9. Ça commence à se reproduire un peu trop souvent ! J’pense qu’il y a vraiment quelque chose d’inquiétant là dedans !

  10. en plus, le panel 7 (la fille battu) a été un shock, car ton styl est très beau tandis que la scène est terrifiant. Un très bon travail. j’adore yatuu

  11. T’es sure que ça a pas été récupéré de la BD Persepolis ? http://cinelog.fr/repliques_persepolis

  12. ‘Tain, le retour au Moyen-Age sérieux :/…

    Et ç’aurait pu être pire pour elle, on sait jamais avec les ab****s qui traînent, entre « viol » et « violence » la différence c’est 4 lettres pour certains.

  13. C’est malheureusement une scène qui est aujourd’hui tout à fait banal et qui ne concerne pas uniquement les femmes. Du moins pour l’agression et le fait qu’on ne peux ni fuir ni se défendre.
    En ce qui concerne la police, on les diabolise depuis des années, ils n’ont plus aucun pouvoir, ils n’ont plus le droit d’appliquer l’ordre à cause de ça. C’est un peu osé de se plaindre aujourd’hui que certains flics soit des connards qui ne font pas leur boulot. Après dans ce cas précis, oui le flic est un con, un con comme on en trouve partout.

    La justice est hyper laxiste aujourd’hui, les gens sont des animaux (quoique, les animaux ne s’entre-tuent pas par plaisir, jalousie ou envie), rien de surprenant de voir de plus en plus de tel fait. Ça me dégoûte de le dire mais sans réel changement de la société, il faut apprendre à se défendre seul et faire profil bas.

    Compatir ne changera rien, je souhaite juste à cette jeune femme de s’en remettre tout en espérant que cela ne lui arrivera plus.(Ne te sent pas coupable d’avoir porté une robe, les coupables sont les merdes qui t’ont attaqué, pas l’inverse !)

    PS: Je précise que je suis un homme ayant déjà subis plusieurs agressions et que la police n’as rien pu faire. Cela ne m’empêche pas de garder une certaine neutralité.

  14. Ptin mais quelle ordure ce genre de mecs :-o !

    Même dans la police, c’est honteux !! Genre si les mecs se baladaient en kilt on tiendrait plus en place pff faut arrêter !

    Les « ouais mais nous les hommes c’est différents on a des pulsions » : FAUX ! De nos jours, l’homme n’est plus un animal ! Tout comme la femme, il est capable d’être civilisé et donc parfaitement apte à maîtriser ses « pulsions » ! Et Beaucoup d’hommes le prouvent ! Alors quoi ? Ces débiles préfèrent accuser les femmes quitte à se traiter lui-même d’attardé social..?!

  15. Si on peut même plus compter sur les flics ont est dans le caca, les meufs :/

  16. Ce ne sont pas des relous mais des harceleurs et des agresseurs. Littéralement. http://cafaitgenre.org/2014/04/26/harceleurs-agresseurs-ou-simples-relous/

  17. Le pire c’est que les gens qui utilisent des excuses du genre « pulsions » et compagnie sont vraiment convaincus que leur comportement est normal. Je pense qu’ils imaginent qu’un jour quelqu’un va leur répondre : « j’ai toujours rêvé qu’on me traite comme ça, allons coucher ensemble tout de suite ! »

    De manière générale ça me semble par contre relativement risqué de faire un doigt d’honneur ou une autre insulte à ce genre de personnes. C’est justement sur ce type de personnes que ça risque de dégénérer.
    Et puis surtout : c’est typiquement leur comportement à eux d’insulter, autant ne pas le reproduire.
    Et ne je dis pas qu’il faut se laisser faire. Leur répondre fermement oui, les insulter sachant que ça risque de dégénérer non.

    Pour l’histoire du policier…c’est clairement scandaleux.
    Dire qu’il ne se serait peut-être rien passé en jean au lieu d’une robe : oui surement.
    Dire qu’il ne faut pas mettre de robe pour ne pas se prendre de remarques : c’est le monde à l’envers.

    Et quand bien même la tenue serait particulièrement courte/décolleté/what else et que ça attire l’œil (parce que c’est aussi un peu le principe de certaines tenues), ça ne donne pas droit de faire des remarques déplacées.

    Ce qui est triste c’est qu’à cause d’hommes comme ça il est impossible pour les autres d’aborder une femme dans la rue sans se dire « quoique je dise elle va croire que j’ai des pensées obscènes ».
    Mais vraiment, que ce soit pour demander son chemin ou peu importe, on ose juste plus.
    D’un côté comme de l’autre on en arrive à ne plus pouvoir parler à quelqu’un du sexe opposé qu’on ne connaît pas, parce qu’on se dit tous « il/elle va s’imaginer des choses ».

  18. Pour moi le problème ne vient pas du fait que ce soit un cas de femme battue. J’estime qu’une femme peut se défendre toute seule et que c’est encore plus sexiste de penser le contraire. Ce qui me dérange c’est la lâcheté des hommes responsables en l’attaquant à 2 et la réaction de la police face à ce geste.

  19. tu connais ce court métrage génial d’Eléonore Pourriat? : https://www.youtube.com/watch?v=kpfaza-Mw4I Le sujet y est justement abordé (à l’envers…).
    A part ça, moi j’habite à Prague, et je ne me suis JAMAIS faite emmerdée, jupe, robe ou pantalon… Et je n’ai jamais vu de filles se faire emmerder non plus, même avec des tenues super courtes!
    Ce n’est pas qu’il n’y a pas de mecs machistes (malheureusement hein), mais au moins ils ne t’emmerdent pas dans la rue!

  20. Merci Yatuu de nous rappeler qu’il reste sur ce point beaucoup de problème à régler… Il y a des hommes qui sont vraiment pire que des animaux…

  21. Un article très bon de Crêpe Georgette qui démonte la croyance que le fait que les femmes en jupe font augmenter le nombre de viols…
    http://www.crepegeorgette.com/2014/07/15/20minutes-culture-du-viol-feminisme/
    Quelques chiffres que ce policier bien mal avisé devrait connaitre en plus…

    Sinon j’ai découvert ce blog Yatuu, j’ai tout lu depuis le début et bravo! C’est très chouette! :)

  22. Le genre de décérébrés qui jette le discrédit sur l’ensemble des mecs, qui fait se sentir honteux, et accessoirement du pain béni pour les féministes de tout poil, qui franchement n’en demandent pas tant pour mettre tous les gars dans leur même panier de détestation…

    Même débat pour les flics, puisque chaque corporation possède son pourcentage de cons. Même s’il varie, il est rarement à 100%.

    Sinon, est-ce un hasard que cette note rentre en résonance avec l’actu très fraîche ?
    http://www.elle.fr/Societe/News/Apres-avoir-porte-plainte-pour-viol-Lola-a-ete-brievement-placee-en-garde-a-vue-2734156

  23. Comme il y a des gens incorrects partout, même dans la police, il existe un service de plainte en ligne envers un agent de police. Ne pas hésiter à s’en servir, surtout dans un cas aussi critique !

    http://www.police-nationale.interieur.gouv.fr/Organisation/Inspection-Generale-de-la-Police-Nationale/Signalement-IGPN

    Il existe aussi un certains nombres d’associations qui sont là aussi pour soutenir et aider les victimes de violence envers les femmes. Il ne faut pas abandonner à cause cons, tout le monde à le droit à la sécurité et la justice.

  24. Mon dieu ! :O

    C’est incroyable de voir des choses pareilles. Personnellement, je n’ai jamais été confrontée à ce genre de situation mais ça fait franchement peur d’en entendre parler (surtout que je passe ma vie en robe). Je trouve ça lamentable qu’une fille ne puisse plus se promener avec la tenue qui lui plait sans risquer des commentaires désobligeant. Mais qu’on aille jusqu’à la frapper pour avoir oser leur demander de fermer leurs gueule…
    Il y a vraiment un problème avec notre société si ce genre de choses arrivent. J’espère que ça ne va pas se banaliser. Enfin bon, on ne va pas non plus généraliser. Comme je l’ai dis plus haut, je passe ma vie en robe et je n’ai jamais subit de violences verbales ou physiques. J’imagine qu’il ne faut pas tomber sur des cons, tout simplement.

  25. Bonjour,

    Sans vouloir mettre en doute les propos de l’auteur quant au fait de l’avoir entendu de « parents d’une fille qui leur a raconté l’histoire de son amie », il s’agit sans doute d’une légende urbaine qui circule depuis quelques années déjà, je me rappelle qu’au sein de notre association on avait cherché la source mais on avait fini par lâcher : chacun parlait d’une amie d’amis ou de connaissance sans jamais donner de nom ou de lieu précis.

    Cordialement

  26. Écœurant… On devrait leur dire de taper plus fort aussi non ?! Histoire que l’on ne puisse plus trop marcher après ça… En tout cas, cette fille a eu le bon refĺex maigres tout. Je l’embrasse bien fort et la soutient a fond !!!

  27. Il faut vite faire passer ça dans les médias !

  28. Faut pas rêver: ce sont les mêmes, la seule différence c’est que le flic, lui, se contrôle juste assez pour passer les concours.

  29. Moi quand j’ai été agressée sexuellement par un mec qui m’a suivie jusqu’à chez moi, les policiers ont été vraiment cools ! heureusement, parce que j’avais déjà entendu ce genre d’histoire de policiers moralisateurs, et ça m’aurait vraiment fait pleurer… c’est déjà horrible de se rendre au commissariat pour porter plainte, alors bon…

    (PS: j’adore ton blog, on est trop pareilles sur plein de trucs ^^)

  30. C’est a paris je pense ? enfin j’en suis sur chez moi il se passe jamais ça . en tout cas vive les crétin et continue de mettre des robes

  31. J’ai juste envie de dire que tant que vous ne vous contentez de ne dénoncer qu’une moitié du problème, ça ne mènera à rien. Pourtant, la petite belge qui avait dénoncé le « sexisme ordinaire » n’avait pas fait mystère du trait commun à tous les agresseurs, mais visiblement, c’est un sujet tabou, on préfère se cacher les yeux, hurler au sexisme et cracher sur les hommes dans leur ensemble, le mâle blanc civilisé, courtois et romantique au passage, et continuer à voter pour la même chienlit à chaque élection.

    Ben j’ai envie de vous dire : bien fait pour votre gueule ! (même si je compatis et que ça me met hors de moi).

  32. J’aimerais également parler du cas de ma « belle-sœur » (ou plutôt l’amie à mon frère), qui alors qu’elle rentrait à pieds d’un dîner chez un ami a été violée toute une nuit par une bande de racailles qui lui ont également volé son sac.

    Au petit matin, mon frère voyant son état alors qu’elle parvenait enfin à rejoindre le domicile l’a accompagné au commissariat pour porter plainte pour le vol du sac (elle n’avait pas encore parlé du viol). C’était un samedi, ils lui ont demandé de repasser lundi.

    Voyant qu’elle n’allait pas bien, mon frère a finit par la faire parler, elle lui a expliqué pour le viol toute la nuit, etc. Bref, ils sont donc allé porter plainte dans un autre commissariat, mais personne pour prendre la plainte, ils les ont envoyés vers un autre commlssariat, où on leur a demandé de revenir dimanche, en refusant même de prendre des prélèvements sur ses vêtements souillés de sperme !

    Le dimanche, ils y sont retournés, on les a finalement envoyé ailleurs encore une fois, et là sa version des faits à été mise en doute. Pire, ils lui ont dit qu’ils ne croyaient pas à sa version, qu’elle venait porter plainte 2 jours après et qu’elle n’avait même pas de traces de l’agression, Alors ils ont du expliquer qu’ils étaient venus dès le samedi (agression dans la nuit de vendredi à samedi), qu’ils ont été trimballés de commissariat en commissariat, qu’on a refusé de prendre ses vêtements souillés, etc. Bref, ils ont dit qu’ils allaient vérifier, l’ont fait, et leur ont demandé de repasser lundi. C’était déjà trop tard pour les prélèvements…

    Lundi ils sont donc allé dans un nouveau commissariat (ils en ont fait 7 ou 8 au total), la plainte a enfin été prise en compte.

    Cela fait plus de 6 mois désormais, l’affaire n’a pas abouti, ça n’a mené à rien, aucun coupable trouvé faute d’élément.

    Dernièrement, ma belle-sœur a fait une tentative de suicide.

    Moi je le dis, les coupables étaient des racailles, des produits d’importation, juridiquement intouchables ! Et il ne faudra pas s’étonner que les Français finissent pas se faire justice à vivre dans une telle merde.

  33. C’est vraiment choquant cette histoire!
    C’est une histoire qui revient souvent en plus, l’histoire du « fallait pas mettre de robe/jupe »… les gens deviennent vraiment idiots…

  34. Mais non c’est pas « banal », c’est carrément grave. Non seulement il faut arrêter les deux cons mais virer l’incompétent de flicard.

    Quand je pense qu’aux États-Unis un sergent de police a inventé un kit qui permet à la victime de recueillir les preuves d’un viol avant même le début de la procédure.

    Hélas c’est pas Valls qui va t’aider.

    Je commence d’ailleurs croire que certains gardiens de l’autorité sont trop contents de faire monter l’insécurité, histoire que leur parti préféré (devinez lequel, allez c’est facile) gagne des points…

  35. Ce genre de situation est de plus en plus fréquente, et ça me laisse toujours une boule en travers de la gorge de penser que des gens incapables de se défendre sont victimes de la connerie la plus profonde chaque jour qui passe.

    Malheureusement au sein de la police lorsque l’on dépose une plainte on ne sait jamais sur qui on va tomber, et ce genre de phrases peu démolir une victime plus encore que l’agression elle même. Si je peux donner un conseil a celles et ceux qui seraient victime d’une agression, c’est de vous rendre en premier lieu auprès des services de secours. Eux mêmes contacteront la police pour vous et seront souvent bien plus à l’écoute et à même de vous aider.

    Moi même j’ai une « Gueule » a faire peur, grand, cheveux rasés courts, cicatrices visibles, borgne, mais je ne m’offusque pas quand une demoiselle change de trottoir ou qu’elle active le verrouillage central de sa voiture. Au contraire je trouve ça triste qu’elles ne puissent pas se sentir en sécurité sur la voie publique.

  36. BenOui : « Ben j’ai envie de vous dire : bien fait pour votre gueule !  » Oh c’est sûr, tu es un mec si gentils, si compréhensible envers les femmes, c’est tellement injuste de qu’elles ne pensent qu’à aller avec des méchant plutôt qu’avec toi qui est si parfait. Pffff … il y en a qui méritent des baffes !

    Bref, sinon, bien triste cette histoire, j’ai déjà eu affaire à un mec qui s’était branlé devant sa fênetre ouverte alors qu’une amie et moi attendions le bus, je tiens à préciser que la fenêtre était dans la rue en face de nous, j’ai du demander à mon amie de confirmer tellement j’arrivais pas à croire ça ! Puis j’ai vu un homme qui se lavait à poil dans les douches collectives des femmes à la piscine.
    Par contre, jamais je n’ai encore eu des réflexions désobligeantes en portant une jupe, juste quelques garçons qui voulaient prendre un verre mais rien de méchant, ils sont restés polis. Le pire dans cette histoire c’est la réaction du flic ! il devrait être dénoncé et viré car il défend les agresseurs, de plus qu’en ce moment il fait 40 en plein soleil ! Ils préfèrent peut être que l’on se balade à poil ou quoi ? C’est honteux !

  37. Oui, c’est surement vrai cette histoire.

  38. Che animali.. Purtroppo queste cose accadono sempre più anche nel mio paese. Un tossico senza fissa dimora che ha violentato una ragazza a Milano e una volta catturato ha detto ridendo: « Tanto sarò presto fuori di prigione. » Ho l’impressione che ci sia sempre più ferocia nelle persone e lassismo nelle istituzioni.

  39. Totalement d’accord avec Jane Smith. Les deux hommes ne sont pas des relous mais des harceleurs et agresseurs.
    Le flic n’est pas qu’un simple relou, c’est un homme sexiste qui fait du slut shaming puissance 1000.

    Plus d’infos sur la différence entre relou et harceleur par ici : http://www.harcelementderue.fr/2014/07/des-harceleurs-pas-des-relous.html

  40. @Floria : Tu as le droit d’apprendre à lire avant de répondre.

    Sinon, puisque tu en es aux expériences personnelles, quand j’ai passé les épreuves sportives pour le baccalauréat, après je suis allé prendre ma douche. Étant passé en dernier du fait de mon patronyme, je suis aussi allé me doucher en dernier. Bref, je prends ma douche, attrape ma serviette et commence à m’essuyer les cheveux en avançant à l’aveuglette vers les vestiaire, et là j’entends des rires étouffés, des sifflements, des compliments on ne peut plus osés et j’en passe. En fait, les organisateurs avaient envoyé les filles se préparer pour l’épreuve sportive, dans le même vestiaire, et tandis que je revenais nu, elles étaient en train de se changer, l’une d’entre elle m’a regardé et dit à haute voix « Ah ben là je ne vais clairement pas me gêner ! » avant de se mettre elle aussi nue. Je dois en penser quoi ? Moi j’ai trouvé ça autant gênant (j’étais timide) qu’amusant et excitant, et des années après, ça fait partie des bons souvenirs inoubliables de ma vie.

    Par la suite, quand j’étais jeune étudiant et relevais les compteurs d’eau en job d’été, j’ai vu une vieille m’ouvrir sa porte à poil au sortir de sa douche et me proposer d’abuser de la situation, et quelques maisons plus loin 3 jeunes étudiantes étrangères en vacances, en mini-short, de vraies bombes, et elles se sont mise en maillots pour aller à la plage pendant que j’étais juste à côté, et je doute que vous vous métiez en maillot en abusant de poses lascives quand il n’y a personne pour vous regarder.

    Toujours sur la plage, je ne te raconte pas le nombre de femmes (surtout jeunes) qui m’ont ouvertement allumé et s’en sont amusées. Pour mon plus grand plaisir je l’avoue, ça restait correct, discret, et était très sexy. Certanes ont même fait partie de mes ex.

    Certes, je n’ai jamais été violé, on ne m’a pas non plus agressé, et mis à part de rares exceptions (la vieille au sortir de la douche plus haut), je crois que dans l’ensemble, jamais ça n’a sombré dans la vulgarité.

    Mais la vérité, c’est que vous êtes, les femmes, autant portées sur le cul que nous les hommes, vous avez les mêmes besoins,les mêmes envies. Alors les saintes nitouches qui se la joue féministes intégristes, ça m’a toujours un peu gonflé.

    Maintenant, si tu relis mon commentaire, je condamne autant ce que dénonce l’histoire que le fait qu’elle ne dénonce que la moitié des faits, ce qui au final revient à ne pas aborder le problème de manière à le résoudre, mais juste à brasser de l’air inutilement afin de faire reluire un féminisme dont on peut se demander aujourd’hui le réel intérêt en France.

    Comme l’a pourtant clairement montré et dénoncé Sofia Peters, le harcèlement de rue et les agressions sont très majoritairement le fait d’une même population d’origine étrangère et particulièrement maghrébine/africaine. Mais ce point là n’est jamais évoqué. On parle des agressions en hausse, des violences faites aux femmes en hausse, des viols qui explosent, l’impossibilité aujourd’hui de porter des mini-jupes alors que ma mère en portait des « ras la moule » il y a 40 ans sans que ça pose le moindre problème, etc. mais jamais du fait que la majorité des cas impliquent ce genre de personnes, et que l’immigration est en hausse elle aussi.

    Alors oui, le mâle blanc tant décrié que je suis – pourtant timide, galant, romantique amoureux et fidèle et tout ce que tu veux – est gonflé. J’en ai marre de vos simagrées éffarouchées qui nous rejettent la faute sur nous, par peur de désigner les véritables coupables, j’en ai marre de cette société féministe qui a décidé que j’étais la cible à abattre, figure du soit disant patriarcat rejeté. À un moment, faut assumer ses combats et ses conséquences.

    Tu aurais lu mon deuxième commentaire qui faisait suite au premier, tu aurais vu qu’une de mes proches est personnellement victime de la chose, violée toute une nuit en bande par des racailles, un parcours du combattant pour porter plainte, une enquête qui n’a abouti à rien, une tentative de suicide. Quand je vois ça, j’ai seulement envie de faire justice moi-même. Et je suis loin d’être le seul.

    Mais la vérité, c’est que dans l’ensemble, vous ne nous donnez même plus envie de nous battre pour vous. Alors je défendrai mes proches et ma famille sans hésiter, j’irai même en taule pour ça s’il le fallait, mais quant aux autres, à part compatir en me confortant dans l’idée que votre nouveau modèle civilisationnel est dans l’erreur, j’en ai juste plus rien à cirer. C’est de bonne guerre, vous récoltez ce que vous semez. Depuis quelques années, c’est le festival du féminisme à outrance, l’affirmation ouverte de l’anti-mâle-blanc, de l’anti-galanterie, du romantisme décrié, ça pullule sur le net, partout, vous voulez l’égalitarisme jusque dans les métiers (informatique à tout hasard) où les hommes sont majoritaires, sans jamais imposer l’égalité dans ceux où vous l’êtes.

    Bref, je trouve ces combats d’arrière-garde et écœurant, totalement opposé à la progression des droits de la femme. La preuve, ces dernières décénies, les droits de la femme ont même régréssé ! Ma mère, ancienne du MLF, ne s’y est pas trompée, ça fait des années qu’elle dénonce ce féminisme new-age qui en réalité conduit à une régression de vos droits, tout simplement parce que le mouvement a été pris en otage et est devenu la succursale d’une idéologie politique.

    Il y a 40 ans, les femmes affichaient leur nudité sur la plage, se promenaient la nuit dans les rues dans des tenues tellement courtes qu’on les trouverait aujourd’hui indécentes et dangereuses même en plein jour, elles pouvaient s’afficher seins nus et même allaiter en public sans jamais se prendre la moindre réflexion, ni des regards déplacés. Les Femens et les féministes new-age ont apporté quoi, si ce n’est une régression totale à tous points de vue ? Qu’ont gagné les femmes depuis ? Quels nouveaux droits ? Les femmes PDG ou en politique ? Ce sont justement celles de la génération de ma mère !

    Et qu’est-ce qui a changé entretemps ? Je vous le donne en mile : un remplacement de la population ! Vous n’avez plus affaire aux mêmes « mâles » mesdames, remerciez vos votes de ces dernières décennies, qui ont permis à la droite comme à la gauche d’ouvrir grand les robinets d’une immigration massive, intolérante, et qui en grande majorité qui voit en vous des salopes sur lesquelles ils ont une revanche à prendre. Je pense par exemple à la gamine récemment violé par une bande sur un terrain vague, au motif qu’elle était blanche !

    Bref, je crois que j’ai tout dit, ne comptez plus sur les mâles blancs pour prendre votre défense outre mesure, on se recentre et on se contente de défendre ses proches, qui eux partagent nos valeurs. J’en reste désolé pour vous, enfin, surtout pour toutes les victimes innocentes, c’est révoltant, mais vous nous avez désarmé.

  41. Désolé pour les fautes – nombreuses –, j’ai tout pondu d’un trait sans me relire, et certaines inattentions et reconstructions de phrases à la volée sont vraiment malheureuses. Mes excuses à celles et ceux qui auraient les yeux qui se mettent à saigner. :-D

  42. Ok, cette fois j’ai lu ton point de vu entièrement car je n’avais pas vu le message du dessous, ou il n’était pas encore affiché ce matin, enfin bref, tout d’abord désolé d’avoir agit un peu violemment, je vais reprendre calmement certain de tes points de vus « , l’affirmation ouverte de l’anti-mâle-blanc » heuuu … le vrai féministe, même encore maintenant, c’est la lutte pour l’égalité, il ne faut pas confondre les féministes et les femens. Après, beaucoup de femmes justement sont plus ouvertes à la sexualité de nos jours (et tant mieux) et elles ont autant envies de forniquer que les hommes, c’est clair. Elles peuvent maintenant assumer leur sexualité plus facilement qu’auparavant. Mais le fait de se mettre complètement à poil devant tout le monde dans un lieu non mixte me parait provocateur tout autant que la personne qui t’avait proposé de profiter de la situation sans toutefois te forcer, et encore heureux. Bref, bien sur qu’il existe des femmes reloues et perverses, comme il existe des hommes relous qui ne sont pas éduqués (bien plus nombreux que les femmes au passage) mais ce n’est en aucun cas la faute des féministes ou des hommes de couleurs, car un tu répète sans cesses que les hommes BLANCS sont incompris par la majorité et là, je ne te suis plus. En gros (reprends moi si je me trompe) les blancs sont des hommes victimes des féministes qui ne font que vouloir l’égalité (ou que c’est vilain) et qui volent le boulot des hommes ? Mmmm … après, j’ai conscience qu’il y a un problème au niveau de certains métier ou les hommes eux aussi sont victimes de sexisme (famille d’accueil, par exemple, ou le père de ma belle sœur n’a pas le droit de changer les bébés) mais, je le répète, le rôle du féminisme est de prôner l’égalité, le reste, ceux ne sont que des idées reçus sur le faite que les féministes sont puritaine, frustrée, manquant d’humour, laide, lesbienne ect … la liste est longue. Tu dis aussi « le harcèlement de rue et les agressions sont très majoritairement le fait d’une même population d’origine étrangère et particulièrement maghrébine/africaine. ». En gros, c’est encore et toujours la faute des étrangers, mais je peux t’affirmer que j’ai connue des filles qui se sont fait agressées (verbalement et physiquement) et que les hommes qui les avaient agressées étaient bien blancs. Mais bon, lorsque je te lis, je vois bien la propagande cachée derrière ton message. « J’en ai marre de vos simagrées éffarouchées qui nous rejettent la faute sur nous » là tu te mets en mode victime incomprise, qui rejeté la faute sur vous, les gentils, alors que les méchants non blancs devraient être punis. Bref, je ne suis pas d’accord avec ce genre de propos. Sinon, les femmes affichent leur nudité sur la plage de nos jours, rien que cet été j’en ais vu pleins se mettre seins nus et c’est comme ça depuis que je suis petite, et tant mieux. Des femmes qui allaitent en public j’en croise aussi souvent, mais je suis d’accord sur le fait qu’il y a un problème chez certains et qu’il y a encore beaucoup à faire afin de faire évoluer les mentalités mais ce n’est en aucun cas la faute des féministes ou des femmes tout cours, cela va de soit. Après je conçois bien que certains hommes, encore sous l’emprises de cultures ou de religions, méprisent les femmes mais les choses évoluent petit à petit et la plupart des femmes ne se laissent plus faire comme avant. Sinon, j’ai déjà vu des « mâle » non « blanc » prendre la défense des femmes, et oui, même si je conçois tout à fait que le racisme anti blanc existe aussi (pour ma part, j’en ai surtout vu sur le net), cependant, tu sembles dire que TOUT les hommes non blancs sont des racistes, misogynes, provocateurs, racailles … aussi bien que les féministe sont toutes des saintes nitouches qui ne baisent pas ect … tes idées sont bien encrées dans ton crane mais je comprend vu ce qui est arrivé à une de tes proches. Par contre je présente mes excuses Yatuu pour tout ces blablas inutiles déclenchés sur son blog. ^^

  43. @Floria : Je vais essayer de te répondre rapidement, pour éviter de poursuivre top longtemps les blablas inutiles.

    Pour commencer, je ne crois pas à l’égalitarisme, qui voudrait que la femme soient l’égale de l’homme en tout point. C’est juste nier les réalités biologiques, sexuelles, physique, psychique, et j’en passe. Nous sommes différents, et c’est dans la somme de nos différences qu’il faut chercher une égalité. Clairement, les hommes et les femmes voient le monde et pensent différemment, et ce dès le plus jeune âge.

    Pour reprendre mon précédent exemple, s’il n’y a que peu de femmes dans le milieu informatique, ce n’est pas parce que le milieu est sexiste et machiste au possible, mais bel et bien parce qu’il semblerait que ce soit un domaine qui attire bien moins les femmes (et je l’ai constaté tout au long de mes études, rares étaient les vraies passionnées). La preuve, c’est qu’aux États-Unis, où n’importe qui peut monter une startup, et où tout le commerce se fait derrière une adresse email (pour simplifier) dont on ne sait rien du (ou de la) propriétaire, hé bien les femmes ne se lancent pas pour autant davantage dans l’aventure qu’elles ne sont présentes dans le secteur. Comme quoi, c’est bien que même là où elles le pourraient, elles n’en ont juste pas l’envie. Et en contrepartie, elles sont surreprésentées dans des secteurs comme le social, la santé, etc. Pourquoi ? Mais probablement parce que ce sont des métiers qu’elles affectionnent davantage, ou les hommes moins.

    Bref, tout ça pour dire que non, je suis opposé à ces idées débiles de quotas de femmes, et par extension de quotas de noirs, de quotas de jaunes, etc. et autres conneries de discrimination positive, qui en réalité est une discrimination du mâle blanc. Je suis pour que l’on embauche des gens volontaires, en fonction de leurs compétence. La bonne personne au bon endroit. Le système actuel est inéquitable, dégueulasse, et marche sur la tête. Ça me révolte, tout simplement.

    Et oui, le bouc émissaire des peseudo-féministes aujourd’hui, c’est bel et bien le mâle blanc, qui à leurs yeux symbolise le patriarcat qu’elles disent vouloir rejeter parce que soit-disant responsable de tous leurs maux. Pour le remplacer par quoi, d’ailleurs ? Un matriarcat ?Un genriarcat indeterminé ? Je vais te faire grâce de toutes les citations que tu pourras trouver sur le net à ce sujet, en commençant par les propos de Anne Lauvergeon, qui ne faisaient que faire suite (quasiment mot pour mot d’ailleurs) à ceux de nombreux socialistes ou féministes de par l’Europe les années précédentes.

    Maintenant, concernant le fait que j’insiste sur l’origine ethnique des harceleurs agresseurs, évidemment, c’est en grande partie lié à l’affaire qui a touché une de mes proches, mais pas seulement. Déjà, ce n’est pas la seule fois où des proches ont été « victimes », mais je ne me fonde pas non plus que sur cette affaire, mais aussi sur ce que j’ai pu constater en sortant, ce que j’ai pu voir un peu partout également. Par exemple, quand les chiffres de la criminalité montrent qu’à Oslo, 100% des viols commis en 2010 l’ont été par des étrangers « non-occidentaux souvent musulman » pour reprendre les termes exacts du rapport officiel. Je me réfère également à l’enquête de rue de Sofie Peeters, qui n’a pas fait mystère du fait que, je cite « Pour les harceleurs de rues, les hommes qui m’abordaient étaient surtout jeunes, majoritairement d’origine étrangère ». Je pense aussi à Laure, 17 ans, violée le mois dernier à Évry par 4 jeunes de 17, 15, 13 et 11 ans sous la menace de « t’es blanche, tu manges du porc, on va te violer ». http://i.imgur.com/jt7AgV4.jpg

    Il semblerait que les faits soient têtus, hein !

    Alors maintenant, deux choses m’agacent au plus au point en effet. Tout d’abord, que l’on masque cet état de fait, de peur de faire des « amalgames » (le mot qui sert de paravent à la pensée unique), et ensuite, que l’on se contente donc de critiquer la gente masculine dans son ensemble, en y incluant donc le mâle blanc innocent, vu qu’il est – du moins encore pour le moment – majoritaire. Mais là visiblement, ça n’est pas faire un amalgame, étrangement… C’est tout aussi faux que ces hommes qui disent « toutes des salopes » parce qu’ils ont croisé une pute un jour. Par contre, il serait justifié et pertinent de dire que 90% des prostituées sont des femmes.

    Évidemment, je ne dis pas qu’il n’y a pas de mâle blanc con, pervers, harceleur, violent ou violeur, je dis juste qu’en proportion, ils le sont bien moins, et les diverses statistiques et chiffres communiqués jusque là montrent que ce sont bien des étrangers qui sont très majoritairement derrière tous les faits dénoncés. Et ne pas oser constater et dénoncer la chose, c’est se voiler la face en étant victime de la pensée unique, et s’interdire de résoudre le problème.

    Et pour terminer, ne me fais pas dire ce que je n’ai pas dit. Dire que la majorité des harceleurs/agresseurs sont d’origine étrangère n’implique pas que tous les étrangers soient des harceleurs/agresseurs. Je te renvoie à mon image sur les 90% de prostituées qui sont des femmes plus haut d’ailleurs. Ton raccourci est très fréquent parmi les censeurs de la pensée unique, afin de faire passer tout contradicteur pour un raciste (ce que je ne dis pas que tu as voulu faire) et ainsi ne pas avoir à aborder le problème soulevé.

    Bonne nuit !:-)

  44. Cette histoire est vraiment terrible, bien que trop fréquente. Bravo à Yatuu pour le fait de retransmettre le message, et bien entendu pour la qualité de la BD (comme d’habitude ! )

    Cependant, c’est assez dommage que des conversations politiques se soient mêlées avec cette triste histoire.

    Pour réponde à @Benoui

    Je ne sais pas si on vit dans le même monde.

    Si les femmes ne sont pas plus représentées dans le monde informatique (scientifique, technique, c’est la même histoire !), ce n’est pas pour des différences biologiques. Mais par manque d’éducation mixte.
    Regardez autour de vous !
    Les filles ne sont pas encouragées à poursuivre dans le scientifique, technique, du moins pas autant que les garçons. C’est tout. Dès le plus jeune âge, on leur mets dans les mains des barbies autrefois, des monsterhigh maintenant. Ça influence.
    Une fille moins imprégnée de cette éducation a probablement plus de chances de faire des sciences et techniques.
    TOUTES les filles de mon entourages s’intéressent plus ou moins l’informatique, par elles-mêmes ou bien une fois que on a pris le temps de les intéresser, comme les mecs: pas plus pas moins.
    Tout est éducation.

    Ensuite, il faut arrêter avec les étrangers. Mince. C’est TROP facile. Des étrangers il y en a TOUJOURS eu. Et il y en a pas tant que ça.
    Avant c’était des italiens ( au 19ème), maintenant des maghrébins. Ils ont toujours porté les maux de la France.
    Et alors ? J’ai déjà vu les wesch qu’on connaît tous. C’est aussi des « bons français ».
    Selon les chiffres, un acte de violence a plus de chance d’être réalisé par un étranger. Effectivement. Mais les étrangers ont proportionnellement plus de risques d’être pauvres. Regardez la carte des quartiers sensibles. Ce sont TOUJOURS les quartiers pauvres.

    On va résumer :
    peur => côté obscur de la force
    pauvreté (pécuniaire ET intellectuelle) => violence
    C’est tout.

    Mais tout ça n’enlève pas le traumatisme de la pauvre fille. Bon courage à elle…

  45. Pour les différences entre les filles et les garçons, il existe des exceptions comme partout et toutes les filles ne pensent pas « fille » l’inverse aussi, comment alors expliquer le comportement des garçons manqués ou des hommes efféminés sans pour autant qu’ils soient homosexuels ? Je connais, dans mon entourage, des garçons qui aiment le rose et le shopping, ils ne sont pas homosexuels pour autant, et il existe des hommes qui rêvent de devenir sage femme ou encore des femmes qui souhaitent devenir pompier et ce serait dommage que ces personnes ne puissent pas réaliser leurs rêves à cause de leur sexe mais, comme tu le dis, ils devraient être embauchés pour leurs compétences dans le domaine qu’ils ont choisis, cependant, j’ai déjà eu des entretiens d’embauche ou l’on me demandait si je comptais avoir des enfants et je connais énormément de femmes qui peinent à trouver du boulot, bien plus que mes amis hommes. Il existe des discriminations à l’embauche en fonction de certains critères, par exemple, une de mes collègue, que j’avais formée durant quelques mois, m’a avouée qu’elle avait vu son ancien patron jeter directement des CV à la poubelle sans prendre la peine de les lires, ou encore, ma belle sœur avait appris, l’année dernière, que son patron souhaitait que l’on privilégie l’embauche des hommes car ils ne tombent pas enceinte, sans parler de mon ami handicapé qui ne trouve pas de travail depuis des années. Donc je suis pour les quotas à l’embauche afin d’éviter ce genre de dérives, personnellement je suis restée plusieurs mois au chômage et j’ai rencontré beaucoup de personnes qui ont étés obligés de fausser leur CV afin de pouvoir avoir au moins la chance d’être reçus en entretien et de faire leurs preuves, je trouvais cela triste qu’ils soient obligés d’en arriver là.
    Sinon, je suis d’accord en ce qui concerne les différences physiques et hormonales entre les hommes et les femmes, mais en ce qui concerne la pensée, je pense que les stéréotypes filles/ garçons changent notre manière d’être et d’agir. (petite, je fréquentais plus les garçons et j’ai toujours aimée jouer aux jeux vidéos ou aux supers héros)
    En ce qui concerne les violences faites aux femmes, malheureusement certains utilisent le viol ou le harcèlement afin d’instaurer la peur et d’inciter les femmes à rester à la maison ou d’être accompagnées, mais attention à ne pas confondre les croyants étrangers et les intégristes qui, pour la grande majorité d’entre eux, veulent imposer leur manière de penser coûte que coûte. Il ne faut pas oublier que ces intégristes sont méprisés par une grande partie de la communauté musulmane (ex : la BD « La voiture d’Instar », tiré de fait réels) et je trouve dommage que la plupart de mes amis et connaissances pointent du doigt encore et toujours les mêmes « personnes ». Bref, je pense que cette généralisation de celui à abattre à tout pris apporte juste méfiance et haine, je trouve ceci d’autant plus dangereux et alarmant que celui de la pensée unique. L’information et l’éducation sur le droit des femmes reste, selon mon avis personnel, une priorité importante afin d’espérer changer les mentalités des uns et des autres même si je suis consciente que l’on ne vivra jamais dans un monde peuplé de « Bisounours » et que des fous tueurs et violeurs existerons toujours mais, pour certains, les femmes restent des proies potentielles qui doivent absolument se protéger des mâles qui sont forcément des bêtes assoiffés de sexe incapable de se contrôler dés qu’il aperçoivent une jupe et, de ce fait, cela permet d’encourager la culture du viol en culpabilisant les victimes comme l’a fait ce flic. Un viol reste un crime et la loi est la même pour tout le monde, je suis contente de voir qu’en Egypte les choses évoluent et que certains agresseurs aient enfin étés condamnés suite à ces violences perpétuées sur un nombre important de femmes voilées ou non. Internet va aussi permettre à beaucoup de pouvoir s’informer au de la des frontières car une grande partie des citoyens du monde arabe ne veulent pas d’un partit islamiste (ex : les tunisiens qui ont manifestés l’année dernière afin que l’égalité homme/femme soit inscrite dans la constitution).
    Bref, ce n’est pas les pauvres mâles blancs innocents qui sont critiqués mais ceux, et uniquement ceux qui considèrent les femmes comme des morceaux de viande (blancs, noirs ou gris) et le fait de généraliser ou de se poser en mode victime du système dés que l’on parle du comportement déplacé de certains individus de son propre sexe ne résoudra rien, il faut tenir compte des erreurs et apprendre aux enfants et aux adultes à bien se comporter. Dire que c’est la faute des féministes ou des personnes d’origine étrangère (comme on le répète si bien dans les médias) ne fera pas changer les mentalités et ne réglera aucunement le problème de l’insécurité. Tu fais aussi des raccourci facile. Bonne soirée. ^^

  46. enorme, grand fan du style, les histoires sont toujours aussi sympa et rigolotte
    enjoy !!

    PS: voici mon Blog BD http://surfingwithmonsters.over-blog.com/

  47. Hey!

    Au cas ou ça te dit, ma colloc Jass a lancé un appel pour des histoire sur le sujet, qu’elle veut publier probablement sous forme de zine. Si t’as besoin d’aide pour la traduction je peux :)

    http://andsewon.tumblr.com/post/89282690087/please-reblog-widely

  48. Visiblement, le harcèlement de rue est – malheureusement – le sujet d’actualité. Je trouve que ton histoire est vraiment dure et extrême, et ça fait peur !

    Mon traitement sur le sujet par ailleurs : http://jolindiendanslaville.over-blog.com/article-harcelement-de-rue-124244473.html

  49. Bonjour,

    J’espère que cette pauvre fille va vite se rétablir sur le plan psychologique. C’est arrivé à un de mes collègues l’an dernier, il s’est fait salement tabasser par 3 arabes à un arrêt de bus, il n’avait pas de cigarette à leur offrir…

    Pour en revenir au débat BenOui/Floria:
    1) j’ai 2 flics dans ma famille, depuis des années ils n’arrêtent plus que des noirs et arabes (et gitans aussi). Ca ne signifie pas que les noirs et arabes sont tous pourris (j’ai d’ailleurs plusieurs collègues ingénieurs de couleur) ni même que les blancs sont tous devenus des anges, mais simplement que cette immigration massive de ces 20 dernières années a amenée un nouveau type de violence plus dure. Les prisons étant pleines, le niveau requis pour y aller augmente en conséquence, et les sales types blancs ne sont pas à la hauteur en termes de violence pour être aujourd’hui inquiétés. D’ailleurs il y en a un dans mon immeuble qui fait chier tout le monde et ne paie pas son loyer … mais à notre époque il ne risque plus rien.

    2) Montrer son cul peut éventuellement dégrader l’image d’une femme en particulier, mais certainement pas de La Femme. Quand les féministes d’autrefois se battaient pour leurs droits, les pseudo-féministes d’aujourd’hui se battent pour rhabiller les femmes et supprimer toute affiche où l’on pourrait voir un sein. C’est surtout la connerie qui aujourd’hui dégrade l’image de ces femmes là en tout cas.
    Les histoires de religion ou d’image c’est une chose, mais la réalité biologique de l’humain en est une autre.
    Les humains sont des animaux, et initialement sont faits pour vivre à poil. Notre société entraîne une frustration accrue chez les hommes, et chez beaucoup de ces derniers, la frustration se transforme en violence, en particulier envers les femmes.
    Certains n’ont pas changé (certains tribus asiatiques ou amazoniennes) et vivent nus: pas de frustration, aucune violence sexuelle faite aux femmes.
    Certains plus intelligents l’ont compris – Japon typiquement: tout est fait pour défrustrer les hommes via énormément de porno, présence sans complexe d’affiches érotiques dans les rues et autres: taux de violence parmi le plus bas des pays développés. Voir les pays nordiques aussi, où les femmes se portent plutôt bien.
    Quant à la France, on habille les femmes (les années 80 par ex étaient très libres, à la télé, et aussi dans la rue. Je me rappelle, à la plage, les gens se changeaient carrément sur le sable et pas chez eux comme de nos jours, et toutes les filles étaient topless), et leur situation dégringole.

    Egalité des droits oui, mais égalité tout court non, ca va à l’encontre de nos connaissances scientifiques sur le sujet comme le dit BenOui, les hommes et les femmes font parti de la même espèce, mais sont des animaux différents (morphologie, fonctionnement du cerveau).
    Pour cette histoire de discrimination à l’embauche, ça c’est vraiment le plus honteux. Mon chef ne veut plus de filles dans ses équipes, car lorsqu’elles tombent enceintes c’est 6 mois d’arrêt, mais par contre il est tout aussi heureux que les autres de travailler avec les filles jolies des autres équipes. Mais c’est aux entreprises à s’adapter, pas l’inverse! Malheureusement il n’y a plus de vraies féministes comme autrefois pour s’attaquer au sujet …

  50. PS pour le flic qui l’envoie chier:
    peut-être qu’il est con, mais c’est surtout qu’il ne peut rien faire. Mon père a déjà arrêté le même gars plusieurs fois dans la même journée pour vol avec violence. Amené au commissariat, le juge ordonnait sa libération car pas assez grave.

    Donc les gars sont blasés, ont l’impression de bosser pour rien, et envoie chier les gens lorsqu’ils viennent pour des choses aussi « insignifiantes (aux yeux de la justice) » qu’une agression.
    Cette réponse du policier n’est pas juste, mais c’est un conseil au vu de la la réalité de la France d’aujourd’hui, à moins d’habiter dans un quartier bobo où il n’y a que des blancs.

  51. « Hé, putain? c’est combien? et avec la gamine, c’est plus cher? »
    … (on avance sans le regarder)
    « hé tu réponds quand je te parles! »
    … (on le dépasse sans le regarder)
    « vas-y sale pute! j’vais niquer ta gamine! »

    j’ai poussé une beuglante à faire résonner le quartier! on est rentrées vite fait.
    ma fille aura 4 ans en novembre.
    là, elle s’est endormie, et moi, je tremble encore

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*


+ cinq = 13

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

© 2014 YATUU – blog BD

Theme by Anders NorenUp ↑